"MMA" : « un résultat ni bon ni mauvais »

Lindsey Vonn
Lindsey Vonn
C'est l'Américaine Lindsey Vonn qui remporte la descente olympique sur la Franz's run de Whistler, mercredi 17 février à Whistler. Une piste très exigeante, qu'elle a été la seule à ne jamais subir, réussissant à tendre les trajectoires de haut en bas et creusant de gros écarts à l'arrivée : 56/100e sur sa compatriote Julia Mancuso et 1"46 sur l'Autrichienne Elisabeth Görgl, médaille de bronze.

La meilleure française a été Marie Marchand-Arvier, 7e à 2"03 de Vonn. «Je n'ai pas fait une mauvaise course, mais elle n'a pas été excellente non plus » a-t-elle déclaré, « J'ai fait quelques erreurs de précipitation qui m'ont coûté cher en bas de la piste et c'est sûr que je ne gagne pas de médaille. Mais j'ai envie de retenir le positif, j'ai bien skié sur certaines parties, j'ai eu de bonnes sensations et j'ai encore les crocs. Il me reste deux courses et je n'ai pas envie de me laisser abattre par ce résultat qui n'est ni bon ni mauvais

Marie Marchand Arvier
Marie Marchand Arvier
Cette descente a fait de nombreuses victimes, notamment sur le saut impressionnant situé dans le schuss d'arrivée où les concurrentes décollaient sur 50-60m. C'est là que la Suissesse Dominique Gisin et la Suédoise Anja Pärson ont fait de terribles cabrioles. « Ca a été difficile pour toutes les filles » explique « MMA », « avec ces conditions de neige, toutes ces bosses, ça n'était pas une partie de plaisir. Mais nous savions toutes qu'il fallait aller à la guerre. J'ai réussi à m'exprimer sur quelques portions de la piste, et je le retiens pour les prochaines courses. J'ai encore des ambitions ».

Pourquoi tant de chutes, tant de concurrentes éjectées de la trajectoire ? « Ce sont les Jeux. Tout le monde a envie de donner encore plus. On prend donc plus de risques pour tenter d'aller chercher de meilleures trajectoires, et cela arrive de tomber »

Aurélie Revillet
Aurélie Revillet
Aurélie Revillet, qui s'est classée 17e à 3"73 de Lindsey Vonn, fait le même constat : « C'est une piste très exigeante, qui ne laisse aucun moment de répit. Je suis déçue de mon résultat car je n'ai pas assez attaqué. C'est une très belle piste, mais il faut y être physiquement ! »

Ingrid Jacquemod n'a pas réussi sa course, et prend la 23e place. « Je suis partie un peu à l'envers et j'ai perdu toute ma vitesse. J'ai fait une autre faute au milieu. Je n'ai pas trouvé l'équilibre entre engagement et précipitation. Je suis déçue parce que je sais que j'avais les moyens de bien faire, que j'étais capable d'aller chercher les meilleures. Mais je suis partie à l'envers et je n'ai pas réussi à être juste... »

Quant à Marion Rolland, elle est tombée sur le flanc en poussant sur ses bâtons, juste à la sortie du portillon de départ, une chute qui paraissait anodine, mais qui a eu de graves conséquences : rupture des ligaments croisés du genou gauche. Elle a été évacuée vers la polyclinique de Whistler et devra probalement être opérée.



Photos Actualités

Toutes les photos
© Comité National Olympique et Sportif Français - Mentions légales - Contacts - Espace Presse