Jason Lamy-Chappuis perd à la loterie

Pénalisé par des conditions de saut très difficiles, Jason Lamy Chappuis a perdu toutes chances de médaille dans le concours individuel de combiné nordique grand tremplin + 10km, jeudi 25 février à Whistler. En n'atterissant qu'à 113m, le Français, champion olympique une semaine plus tôt sur le "tremplin normal", s'est élancé pour la course fond en 29e position et l'a achevée au 18e rang. François Braud se classe 14e, Sébastien Lacroix 19e et maxime Laheurte 38e.

Du vent, de la neige, de la pluie... le concours du grand tremplin de combiné nordique a tourné à la loterie. L'organisation a eu beau annuler et reporter une première fois la compétition, stoppant les frais le matin après le passage de 31 sauteurs pour redémarrer 20 minutes plus tard, rien n'y a fait. Jason Lamy-Chappuis, qui s'est élancé en 46e et dernier concurrent, a subi les pires conditions possibles, sous la neige ou la pluie, on ne sait trop, dans un vent tourbillonnant... pour réaliser un bond à 113 m, très loin de ses possibilités, et surtout, le reléguant au 29e rang à 2:22 de l'Autrichien Bernhard Gruber qui avait sauté... à un moment plus clément, à 127m.


« Le problème, c'est le vent et la neige. La neige collait pendant l'élan. il était impossible de bien sauter. A l'entraînement, j'étais toujours dans les quatre premiers et aujourd'hui, après le saut, j'étais 29e. C'était donc impossible pour moi de remporter une médaille » a constaté le Français. après la course, qu'il a achevée à la 18e place . « C'est vraiment nul, avec des conditions tellement changeantes, certains ont eu de bonnes conditions, certains du vent et de la neige, c'est dommage de faire une compétition aux JO comme cela. Je suis déçu, car je n'ai pas pu montrer ce que je pouvais faire et je suis en colère, car c'était impossible ».

Les meilleurs combinards mondiaux ont donc sauté à la fin et son partis de trop loin pour jouer un rôle dans la course de fond. Lamy-Chappuis, mais aussi l'Autrichien Felix Gottwald, le Norvégien Magnus Moan, les Allemand Timo Edelmann et Eric Frenzel ou le Finlandais Hannu Manninen....

Bernhard Gruber, qui s'est dont élancé le premier pour les 10 km, a été rattrapé par les Américains Bill Demong et Johnny Spillane qui ont réalisé le doublé à l'arrivée, Gruber sauvant le bronze. Le meilleur Français, 5e après le saut, est François Braud qui a passé la ligne en 14e position à 1:26.7 de Demong. Sébastien lacroix finit 19e, Maxime Laheurte 38e.

Photos Combiné nordique

Toutes les photos
© Comité National Olympique et Sportif Français - Mentions légales - Contacts - Espace Presse