Enak Gavaggio, 5e, salut l'artiste!

La première compétition de skicross au Jeux Olympiques s'est déroulée à Cypress sous un magnifique soleil et devant une foule enthousiaste, dimanche 21 février. Le spectacle a été à la hauteur. Les Français n'ont pas connu la réussite, Xavier Kuhn et Ted Piccard chutant en 1/8e, Sylvain Miaillier sortant en quarts et Enak Gavaggio se classant au final 5e après avoir été éliminé en ½ finale. C'est le Suisse Michael Schmid qui l'a emporté.

Salut l'artiste ! Enak Gavaggio, la légende française du ski freestyle en général et du skicross en particulier, n'a pas réussi son ultime pari. Décidé à prendre sa retraite sportive à l'issue de cette première journée du skicross olympique, il a été, selon ses propres termes, « monstrueux », remportant tous ses « runs » jusqu'à la « petite finale » qui lui a permis de finir 5e. Tous ses runs sauf un : la demi-finale qui a ruiné ses espoirs.

Le champion des Arcs s'explique : « C'était un tracé pour moi, ça allait vite, il y avait de gros sauts. A chaque "run," je ne suis pas sorti en tête, et j'ai réussi à doubler à tous les coups. Mais en ½, ça n'est pas passé. Ce qui jouait en ma défaveur, c'était ce départ super technique. Il y avait d'entrée ces deux "wu-tang", ces rampes qui favorisent ceux qui ont des grandes jambes, car on arrive avec peu de vitesse et il faut « pomper ». J'étais donc 4e, j'ai attaqué le Canadien Davey Barr, par deux fois à l'intérieur et j'ai manqué de me "mettre au tas", perdant toute ma vitesse »... pour finir 4e et bon dernier de cette demi-finale.

« C'était terrible. J'ai failli ne pas courir la petite finale. Puis je me suis dit que tous les gens qui me soutenaient, tous mes amis, seraient dégoutés. Alors je suis reparti et je l'ai gagnée. Mais 5e, ça ne sert à rien. J'arrête. C'est fini, et c'est ça le plus terrible. J'étais venu ici faire une médaille, je savais que c'était possible et finalement, je reste sur le sentiment d'une carrière inachevée ».

La finale qui s'est donc disputée sans lui, a vu le Suisse Michael Shmid l'emporter en faisan toute la course en tête, devant l'Autrichien Andreas Matt et le Norvégien Audun Groenvold.

Enak pour sa part, va passer à autre chose : du freeride en Alaska ou au Kamchatka, des films, et il va également se transformer en organisateur, il lance le « GMX » dans sa station des Arcs, une course pour enfants en mars prochain.

Une collision spectaculaire pour Ted Piccard

La journée ne s'est pas mieux passée pour les autres français. Dans son 1/8ème de finale, Ted Piccard a été victime d'une collision spectaculaire avec l'Américain Daron Rahlves, dans les airs, sur l'avant-dernier saut, alors qu'il allait le doubler pour la 2e place. « Je suis dégouté. J'ai pris un départ de m... puis j'ai dépassé deux concurrents. J'allais passer Rahlves à l'aise, mais il a cherché à me pousser, j'ai résisté et on s'est mis cette boîte ». La Français a toutefois été voir son rival, histoire de s'assurer qu'il ne s'était pas blessé lors de cet accrochage dans les airs.

Xavier Kuhn
Xavier Kuhn
Xavier Kunh n'a pas non plus dépassé les 1/8èmes. Il était en tête de sa série lorsqu'il a chuté. « Sur le bas, je me suis envolé très haut, et je me suis posé dans un nid de poule, j'ai basculé en avant et voilà. Je m'en veut énormément car je passe à côté de l'évènement. Pourtant, j'avais tout pour réussir. Aujourd'hui, j'étais un guerrier dans ma tête, je voulais faire plaisir, faire rêver et là, je pense que j'ai manqué de lucidité ».

Enfin, Sylvain Miaillier est allé jusqu'en quarts de finale, où il a été éliminé. « J'ai été surpris par le starter, je suis mal parti. J'ai réussi à doubler, mais dans un virage pied gauche, alors que nous ressortions dans un zone ensoleillée, je suis tombé sur un paquet de neige et j'ai perdu toute ma vitesse. Pourtant, j'aurais pu en profiter. C'est le jeu ».

Place mardi à la course des femmes avec une grande favorite, la N°1 mondiale Ophélie David.



Photos Ski acrobatique

Toutes les photos
© Comité National Olympique et Sportif Français - Mentions légales - Contacts - Espace Presse